Déduire fiscalement ses cotisations de retraite complémentaire

Conformément aux dispositions de la loi Madelin, en tant que Commerçant, Artisan, Profession Libérale, Gérant Majoritaire, vous pouvez déduire fiscalement l’ensemble des cotisations afférentes à la constitution d’une retraite complémentaire, mais devez veiller à bien les réintégrer en tant que rémunération soumise à vos charges sociales.

En tant qu’indépendant, vous disposez d’un droit important à déduction, directement lié à vos revenus professionnels. Cela comporte des avantages, mais vous contraint à une indisponibilité de votre épargne jusqu’à votre départ en retraite, et ce, uniquement sous forme de pension, elle-même imposable !

Bon à savoir

Toute l’épargne constituée dans le cadre de la loi Madelin restera indisponible jusqu’au départ en retraite, et ne pourra être perçue seulement sous la forme de rente viagère.

Sauf cas exceptionnels, conformément aux dispositions de l’article 154bis du Code Général des Impôts.